Bonjour à tous,

Je cherchais une bonne idée de 1er article de blog lorsque WordPress m’a donné la solution : « Hello, World ! ».

Tout bon Geek qui se respecte en a déjà entendu parler mais combien connaissent son origine ? D’où vient « Hello, World ! » ? Qui et quand l’a t’on créé  ? Que pouvons nous en tirer ?

Temps estimé pour lire l’article : 3 minutes

Hello World définition

Selon Wikipedia :

« Hello World sont les mots traditionnellement écrits par un programme informatique simple dont le but est de faire la démonstration rapide d’un langage de programmation (par exemple à but pédagogique) ou le test d’un compilateur. »

Hello World constitue les premiers pas d’un programme informatique. Aujourd’hui, nous avons coutume d’utiliser ces termes lors de l’ initialisation d’un nouveau projet, mais ces mots ont une histoire…

hello world

D’où vient  Hello World ?

Deux hommes et deux dates ont fait de hello word, le leitmotiv de chaque développeur.

Le mystère du Hello Word est unique, on octroie habituellement sa création à Brian Kernighan & Denis Ritchie dans le livre « The C Programming Language » certains le connaîtront sous le nom de « K&R« (1974)  mais il est en réalité utilisé quelques années plus tôt par Kerninghan dans son manuel d’apprentissage du langage B (1972).

C’est ce fameux livre écrit par Kernighan & Ritchie en1974 qui rend le « hello world ! » si connu. Ce livre a été pendant longtemps, un guide d’une clarté inégalée.

La démocratisation du  Hello World ?

La création et la diffusion de ce livre, bien que reconnu dans le monde des développeurs, n’aura pas suffit à faire de cette expression une expression mondiale. Un nouvel événement vient alors faire connaître de manière mondiale, le « Hello Word ! » . Un ordinateur ou plutôt un « Programmable Data Processor » .Le  PDP-11 16 bits, qui fut l’un des ordinateurs les plus populaires de l’époque. Sa notoriété est due à plusieurs aspects :

  • Sa modularité
  • Son rapport qualité / prix
  • Sa Pluridisciplinarité (des comptables aux ingénieurs, tous utilisaient le PDP-11)

la dernière cause de son succès, et c’est peut être celle qui nous intéresse le plus, c’est que le PDP-11 est à la base de ce que l’on connaît maintenant comme « Unix » ainsi que le language C.

hello word pdp 11Le PDP-11, « mini-ordinateur de l’époque » vendu à plus de 600 000 exemplaires

 

A ce stade, vous devriez avoir compris comment « Hello word » a été très largement diffusé. Non ? Toujours pas ? :

Le PDP-11 intégrait le langage C. Le livre le plus connu à l’époque en C était le K&R où l’on trouvait des références au « hello word ! ». Ce n’est pas tout, le C a connu et connaît encore un grand succés en 40 ans d’existence. Le C est la base d’un certain nombre d’autres langages. Cette ascension du C a propulsé le K&R au delà des frontières. Cette phrase mythique « Hello word » fut traduite en plus de 20 langues dans les années 1980/1990.

dennis ritchiebrian kernighan

 

 

 

 

 

(Ritchie & Kernighan)

Que pouvons nous en tirer ?

Coup de chance ou coup de génie ? Kernighan & Ritchie étaient loin d’être idiot (en fait c’était de vrai génie) et le PDP-11 était déjà commercialisé depuis 1970. Il y avait donc un boulevard devant eux, aucun livre sur le C n’était suffisamment accessible. Ce livre a su tirer son épingle du jeu en proposant un service simple, que tout le monde pouvait utiliser surfant sur la vague d’un succés déjà en marche. Nous avons aujourd’hui beaucoup de business qui fonctionnent sur ce modèle. Les premiers qui me viennent en tête sont les conciergeries Airbnb, ces sociétés qui viennent en complément du site pour gérer vos appartements. Peut être devraient elles s’inspirer de l’histoire du « hello word » pour devenir elles aussi des géants…

Abonne toi !


Si vous aimez mettez 5 stars !
The following two tabs change content below.

Jonathan

Freelance Growth Hacker chez Growth Mindset
Précédemment Growth Hacker dans une agence, j'ai décidé de me lancer en Freelance en 2016. J'ai créé Growth Mindset un blog destiné à aider les entrepreneurs à mieux comprendre leurs leviers pour faire grossir leur startup.

Derniers articles parJonathan (voir tous)